En quoi consiste un rachat de crédit hypothécaire ?

Intéressé par le rachat de crédit hypothécaire, vous voulez en savoir plus ? Il faut déjà savoir que lorsque le regroupement de crédit est conditionné par la garantie d’un bien immobilier, cette opération est alors appelée : rachat de crédits hypothécaire.

Explication du rachat de crédit hypothécaire

Le rachat de crédit est une opération financière à travers laquelle, vous avez la possibilité de faire racheter toutes vos dettes par une institution financière. Cette dernière va les regrouper en une seule, avec une nouvelle échéance, un nouveau taux normalement plus favorable, et une échéance de paiement allongée.

Cela devient un rachat de crédit hypothécaire, lorsqu’en garantie vous décidez, ou alors l’institution financière demande un bien immobilier que vous avez. Cela permet à elle, de se protéger, dans le cas où vous aurez des difficultés à honorer vos engagements envers elle.

En quoi consiste un rachat de crédit hypothécaire ?

Aussi, lorsque le montant du rachat est élevé, les institutions financières exigent que le rachat de crédit soit hypothécaire. En cas de non-paiement, le bien est vendu aux enchères, et l’institution récupère ses fonds.

Un engagement important

Notons que mettre un bien immobilier en hypothèque ne se fait pas par hasard. Il faut d’abord évaluer le bien. De cette évaluation, il sera déterminé la valeur réelle du bien. Cela évite qu’il soit surestimé ou même sous-estimé. C’est selon la valeur du bien, que sera calculée la quotité hypothécaire. Ensuite, l’institution financière déterminera la somme qui sera accordée.

La quotité proposée par les institutions financières peut être de 100%, mais en générale, elle tourne autour de 80%. Si pour la banque, l’hypothèque est une garantie lors du rachat de crédit, pour le client, il y a d’autres avantages.

En effet, vous obtenez un taux et des conditions de prêt plus avantageux. Cependant, lorsque la quotité n’est pas élevée, cela n’arrange pas forcément, alors le financement a peu de chance d’aboutir.