Comment se passe le rachat de prêt hypothécaire ?

Du fait de sa complexité, le rachat de prêt hypothécaire est une procédure peu comprise par les particuliers. Il s’agit, avant tout, d’une procédure à deux volets faisant intervenir d’une part, la garantie au rachat de crédits et d’autre part, la nature des prêts consolidés. Il ne s’adresse également qu’à un profil d’emprunteurs et n’est accordé que lorsque certaines conditions sont remplies.

Le fonctionnement du rachat de prêt hypothécaire

Un rachat de crédit hypothécaire est également celui qui, portant sur plusieurs prêts (crédit conso, prêt immobilier, prêt hypothécaire), est garanti par une hypothèque, dans l’hypothèse où l’emprunteur est propriétaire.

Il peut arriver que ce type d’opération porte principalement sur le regroupement de prêts hypothécaires, comme un rachat de crédits conso est un regroupement de plusieurs crédits à la consommation. C’est le cas lorsque vous êtes propriétaire de plusieurs biens immobiliers ayant servi chacun de garanties pour plusieurs prêts.

Comment se passe le rachat de prêt hypothécaire ?

Ainsi, la banque rachète tous vos crédits garantis et en fait un seul et même prêt. À l’issue de l’opération, vous êtes considéré comme n’ayant à votre actif qu’un seul et même prêt ; celui-ci étant, à son tour, garanti par une hypothèque. Consultez le site www.le-pret-hypothecaire.com pour avoir plus d’actualités sur ce sujet.

Quel profil pour bénéficier d’un rachat de prêt hypothécaire ?

En tant que procédure d’allègement, le rachat de crédit hypothécaire s’adresse à tout emprunteur en situation difficile, souhaitant bénéficier d’un rajustement de ses modalités de prêt. Au regard de ses singularités, un rachat de crédit hypothécaire s’adresse avant tout aux propriétaires de biens immobiliers, qu’ils soient à usage d’habitation, de commerce ou de bureau.

Plus important, le bien qui sert de garantie à votre regroupement de prêts doit être libre de toute contrainte. Non seulement il ne doit pas faire l’objet d’une hypothèque, mais également, il ne doit pas être sujet à une saisie-attribution, à une mesure conservatoire ou à une mesure d’exécution. En cas d’hypothèque, seule la mainlevée permettra de l’hypothéquer à nouveau.

Ainsi, le rachat de crédit hypothécaire demeure une opération très avantageuse. Votre dossier de consolidation de crédit qui est adossé à une hypothèque a plus de chance d’aboutir, à condition de suivre la bonne procédure de rachat de crédits. De même, bénéficier d’une telle consolidation de vos prêts hypothécaires permet surtout d’éviter la perte du ou des biens immobiliers mis en hypothèque.

Comment engager un rachat de crédit hypothécaire ?

Lorsque le rachat de crédits est garanti par une hypothèque, la procédure démarre généralement par une estimation de la valeur du bien à hypothéquer. L’estimation peut se faire soit par un agent immobilier soit par un notaire.

Si cela est important, c’est parce que ce sont les garanties que vous offrez qui détermineront l’étendue du regroupement de prêts. Votre banque peut décider, au regard des éléments de votre dossier, de ne racheter que 2 crédits sur 4. Considérant qu’un prêt ne s’adosse à une hypothèque que lorsque son montant est inférieur ou égal à la valeur du bien hypothéqué, vous avez plus de chances de faire racheter la totalité de vos prêts lorsque vous procédez à un rachat de crédit hypothécaire.

Entre la recherche de la banque qui serait prête à racheter votre crédit hypothécaire et la négociation des termes du contrat, on recommande d’avoir recours au service d’un courtier en rachat de crédit hypothécaire.